Problèmes d'argent ! Telecredit vous aide et vous conseille

Comment fonctionne Telecredit ?

Chaque demande est examinée attentivement avant d'être introduite auprès de la société de crédit. Si toutes les informations demandées sur le formulaire d'introduction ont été correctement introduites ( revenus, charges, prêt en cours ), la décision peut être octroyée le jour même et le paiement du crédit peut immédiatement être effectué.

Si les informations sont incomplètes ou incorrectes, nous devons les vérifier, cela peut provoquer un retard important. Si certaines informations ont volontairement été cachées, la demande peut faire l'objet d'un refus catégorique.

Est-il possible d'obtenir un crédit en étant fiché à la Banque Nationale ?

Un défaut de paiement de plus de 2 mensualités d'un crédit, d'un financement ou d'une ouverture de crédit revolving doit obligatoirement être communiqué dans les fichiers de la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque Nationale par la Banque ou la société de crédit. Les dossiers en règlement collectif de dettes sont également renseignés dans ce fichier. Lors de l'introduction d'une demande de crédit, la société prêteuse est tenue d'effectuer une consultation des fichiers avant de traiter son dossier.

Tout fichage constitue toujours un élément aggravant, même s'il a été régularisé. L'octroi de crédits aux personnes fichées est seulement possible lorsque les emprunteurs sont déjà propriétaires d'un immeuble dont la valeur est suffisante pour garantir les dettes.

Quelles sont les informations nécessaires pour obtenir un crédit ?

Lors de l'introduction d'une demande de crédit, le candidat emprunteur doit répondre à toute une série de questions relatives à son état civil, ses revenus et ses engagements. Au moment du paiement du crédit, TOUTES ces informations doivent être controlées :

  1. l'original de la carte d'identité
  2. l'original de la fiche de salaire. Cette fiche ne peut faire l'objet d'aucune retenue ou saisie
  3. l'extrait de banque original reprenant le versement du salaire , des revenus de remplacements et des allocations
  4. les contrats de crédits à rembourser
  5. les derniers relevés de comptes des ouvertures de crédits à rembourser

Si l'une ou l'autre de ces informations manque ou est incorrecte, le paiement du crédit ne peut avoir lieu et le dossier devra faire l'objet d'une nouvelle agréation par la société de crédit et le dossier risque alors d'être refusé.

Quand peut-on faire un rachat ou un regroupement de crédits ?

Pour qu'une demande de rachat, restructuration ou regroupement de crédit soit acceptée, plusieurs conditions doivent être remplies :

  1. les crédits à rembourser doivent courir depuis plusieurs mois ( les remboursements de crédits récents ne sont pas acceptés )
  2. la restructuration doit présenter un avantage financier évident pour l'emprunteur et la nouvelle mensualité doit diminuer
  3. l'emprunteur doit renoncer par écrit à l'utilisation de ses ouvertures de crédits et restituer ses cartes de crédits pour les faire annuler
  4. le regroupement ne peut jamais servir à payer des mensualités en retard et encore moins des charges locatives ou hypothécaires
  5. un rapport financier équitable entre les charges futures et les revenus doit être respecté
  6. un minimum " reste pour vivre " , doit rester disponible pour payer les charges du ménage. Les allocations familiales ne peuvent pas être affectées aux remboursements des charges de crédits.

De la valeur des immeubles donnés en garantie et du montant maximum que l'on peut emprunter ?

Selon qu'il s'agit d'un crédit logement ou d'une restructuration de crédits, le montant que l'on peut emprunter dépend de la valeur de l'immeuble qui est donné en garantie :

  1. La valeur de vente en gré à gré est celle qui est prise en compte pour l'achat, la rénovation et le refinancement de crédits à but immobilier. Cette valeur correspond au prix moyen de vente d'un immeuble dans des conditions normales entre particuliers, par une agence immobilière ou par un notaire. En principe le montant maximum que l'on peut emprunter est de 100% de la valeur en gré à gré qui figure sur le compromis de vente lors de l'achat d'un immeuble ou estimée par un expert immobilier dans les autres cas. Seulement dans le cas d'un crédit social et d'un logement unique, la banque peut prêter les frais de notaire et les droits d'enregistrement.
  2. La valeur en vente forcée est celle qui est prise en compte pour la centralisation de dettes et le financement de liquidités. Cette valeur correspond au prix que l'on peut obtenir d'un immeuble lors d'une vente publique lorsque toutes les négociations amiables ont échoué. ( Par exemple lorsque des emprunteurs en défaut de paiement de nombreuses mensualités n'ont pas respecté les facilités qui leur ont été octroyées par le juge des saisies ou en cas de conflit familial sur la vente d'un immeuble en héritage ). Cette valeur est déterminée par un expert agréé et correspond à environ 85% du prix de vente en gré à gré dans des conditions normales du marché immobilier et pour autant que l'immeuble soit facilement vendable et en bon état d'entretien locatif. La valeur des immeubles mal entretenus, dégradés, délaissés par leurs propriétaires ou situés dans un environnement social ou géographique défavorable peut être encore nettement inférieure au prix normal.

Avertissement ! L'achat à crédit de produits de consommation et le paiement différé de ses achats par cartes de crédits coute de l'argent . L'utilisation des ouvertures de crédits pour combler un déficit de revenus est fortement déconseillée.

ATTENTION, EMPRUNTER DE L'ARGENT COÛTE AUSSI DE L'ARGENT.